Joe Biden au défi de l’accord sur le nucléaire iranien

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken faisait partie de l’équipe qui a négocié l’accord de 2015 avec l’Iran.
USA
L’accord bouclé avec Boris Johnson est désormais passé au peigne fin par les députés européens.
Les experts: «Une fenêtre d’opportunité favorable»
Donald Trump haranguant ses partisans, mercredi à Washington, peu avant leur intrusion brutale à l’intérieur du Capitole: une personnalité qui peut se lire à livre ouvert, même si c’est souvent pour convoquer l’ébahissement total.
Le costume de l’Union européenne, tiraillé entre le Conseil, la Commission et les Etats membres, est-il trop étriqué pour ses épaules?
Cliché de l’armée américaine ce 30 décembre montrant un bombardier B52 en route pour le Golfe.
Le Premier ministre portugais Antonio Costa, dont le pays va assurer la présidence du Conseil européen pour six mois.
RTX8J8HA
L’écocide pourrait sanctionner les responsables d’événements comme l’explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, en 2010.
Marée noire en Bretagne en décembre 1999.
«Le judiciaire est un des points qui a créé le moins de tensions», constate Franklin Dehousse.
B9724867663Z.1_20201008215850_000+GC3GR6H1G.1-0
Pour un homme cultivé qui a étudié les lettres classiques, qui parle couramment le français et qui a vécu à Bruxelles dans son enfance et au début de sa carrière de journaliste, le côté eurosceptique pourrait avoir de quoi surprendre.
«C’est la Commission qui veut un accord avant le 1er janvier. Les Etats sont prêts à accepter un  no deal  provisoire», rappelle-t-on dans les institutions européennes.
Les rayons des légumes et des fruits importés (en particulier agrumes, choux fleurs, salades et brocolis) ont été vidés par une clientèle anxieuse.
Dernière ligne droite pour éviter un «no deal», synonyme de tarifs douaniers et de nouvelles lourdeurs administratives, comme le préfigurent les interminables files de camions liées en ce moment à la fermeture des frontières pour cause de covid.
Casque, gilet pare-balles et masque à gaz pour couvrir une «marche du retour» le long de la Bande de Gaza.
«La semaine des récits de victimes a été terrible, je ne l’oublierai jamais. Tous ceux qui étaient là ne l’oublieront pas», insiste Richard Malka.
Un nouvel accord belgo-luxembourgeois a été signé ce mardi.
Une «bonne nouvelle» selon le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.
PEOPLE-GISCARD_