Pollution de la Sennette par des billes en plastique: l’urgence est de mise

Des mesures de nettoyage sont en cours après la pollution de la Sennette à Ecaussinnes révélée à la fin janvier. Les autorités communales ont insisté lundi sur l’urgence car une nouvelle crue causerait de nouveaux dommages.

L’heure est à l’urgence à Ecaussinnes pour la dépollution par des billes en plastique de la Sennette. Le service environnement de la commune avait constaté, à la fin janvier, la présence d’une importante quantité de billes translucides en plastique sur les berges du cours d’eau et jusqu’à plus de 7 kilomètres en aval du zoning industriel de Feluy. Un barrage flottant a été placé par la commune d’Ecaussinnes et le Contrat de Rivière Senne afin de limiter la contamination en aval. Des opérations de ramassage des billes ont commencé lundi matin et devraient se poursuivre toute la semaine.

Des aménagements nécessaires

« Nous mettons en place des mesures d’urgence », a expliqué Arnaud Guérard, échevin de l’environnement d’Ecaussinnes. « Une accumulation importante de billes a été découverte dans un bassin d’orage du zoning et ce bassin, ainsi que la rivière, doivent être nettoyés pour éviter une plus grande pollution, surtout en cas de nouvelle crue. L’entreprise Total Petrochemical s’est engagée à faire réaliser ces mesures d’urgence. Dans un deuxième temps, il sera primordial que les exploitants réalisent les aménagements pour éviter que ce type de pollution ne puisse pas se reproduire. »

Les instances communales ont indiqué lundi que des contrôles non-planifiés des différentes installations du zoning ont été effectués par la police de l’environnement depuis le 7 février pour la poursuite des infractions environnementales. Ces contrôles doivent permettre d’établir les responsabilités de chacun des exploitants du zoning.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous