Harry et Meghan ont licencié leurs quinze employés au sein de la famille royale britannique

Harry et Meghan ont licencié leurs quinze employés au sein de la famille royale britannique
PhotoNews

Le prince britannique Harry et sa femme Meghan ont fermé leur bureau à Buckingham Palace et ont licencié tout leur personnel au sein de la famille royale britannique. Plusieurs journaux britanniques en ont fait état ce vendredi.

Il s’agit de quinze employés, qui étaient au service du duc et de la duchesse du Sussex. Le licenciement aurait été annoncé dans une interview en janvier, après que Harry et Meghan ont annoncé de manière inattendue qu’ils se retiraient de la famille royale britannique. Un ou deux membres du personnel peuvent travailler ailleurs au sein de la maison royale.

Parmi le personnel licencié figurent la porte-parole du couple, Sara Latham, qui travaillait également pour les Obamas, et la secrétaire personnelle Fiona Mcilwham.

Selon les journaux, la Reine, le prince héritier Charles et le prince Williams ont été informés. Officiellement, le Palais de Buckingham n’a pas encore répondu. Selon les médias britanniques, la fermeture de ce bureau est l’un des signes les plus clairs que Harry et Meghan ne prévoient pas de vivre au Royaume-Uni. Depuis quelques semaines, ils séjournent avec leur fils Archie au Canada.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ELPais

    Hillary Clinton: «Les services secrets russes travaillent encore pour Trump»

  2. Fausse céramique
: COREtec – Palais 6, stand 307

    Batibouw 2020: les nouveautés à ne pas rater

  3. PHOTONEWS_10767281-012

    Coronavirus: Brussels Airlines, EasyJet et d’autres limitent leurs vols vers l’Italie du Nord

La chronique
  • Allô, Alost?

    Allô, Alost ?

    Ouais, à l’eau…

    Et merci au Dieu de l’Ancien Testament d’avoir arrosé les comiques du coin ce dimanche de carnaval, on aurait dit les premières heures du Déluge. L’Ancien Testament est la Bible des Juifs. Ce qui souligne le pouvoir exorbitant de ces gens-là. La seule question que se posait Noé dimanche dernier était : qui de tous ces animaux laisser entrer dans l’Arche ? Aux dernières nouvelles, il a décidé de couler avec son rafiot.

    Dieu a fait l’homme à son image, paraît-il. Pourquoi l’homme d’Alost doit-il alors se cacher derrière des masques affreux ?

    Le nœud de cette affaire, c’est la définition de l’humour. Une quête impossible. Ce qui fait rire votre voisin et vous laisse de glace ou vous agace, est-ce de l’humour ? Bien sûr que oui car pour qui vous prenez-vous ? Pourquoi auriez-vous meilleur goût que votre voisin ?

    ...

    Lire la suite

  • Les dangereuses conséquences politiques du coronavirus

    Le coronavirus est d’abord et avant tout un défi sanitaire mondial, évidemment. Avec un questionnement scientifique et la mise en place nécessaire de mesures à la fois fortes et proportionnées pour endiguer l’épidémie. Mais la maladie, qui est installée désormais au centre de l’attention de toute la planète, est, et de plus en plus, un révélateur démocratique. Quand on voit, de Rome à Paris en passant par Pékin, comment le virus s’invite sur la scène politique et les dégâts qu’il y fait, on s’inquiète autant, si pas plus, à ce propos que...

    Lire la suite