Liga: course au podium entre le FC Barcelone et Getafe

Photonews
Photonews

Le Barça, en pleine crise il y a dix jours et défait par Bilbao (1-0) en quart de finale de Coupe du roi le 6 février, a retrouvé des couleurs pour arracher la victoire contre le Betis Séville d’un Nabil Fékir survolté, le week-end dernier en championnat (3-2).

Mais les Catalans restent à trois points du rival madrilène, qui a essuyé sa première défaite en 21 matches toutes compétitions confondues contre la Real Sociedad (4-3) en Coupe d’Espagne jeudi, mais qui n’a plus connu la défaite en Liga depuis le 19 octobre à Majorque (1-0), lors de la 5e journée.

Les hommes de Zinédine Zidane recevront à Santiago-Bernabeu le Celta Vigo, 17e du championnat, dimanche à 21h00, pour tenter d’asseoir leur première place.

En embuscade sur la troisième marche du podium avec dix points de débours sur le Real, Getafe, qui s’offre une première partie de saison exceptionnelle, se déplacera donc au Camp Nou samedi (16h00).

L’objectif: résister au retour de l’Atlético Madrid, qui a connu un début de saison compliqué et un mois de janvier cauchemardesque, mais qui se relève peu à peu (4e de Liga à 13 pts du Real Madrid), après sa victoire contre Grenade le week-end passé.

Les Colchoneros feront l’ouverture de cette 24e journée en se déplaçant vendredi (21h00) sur le terrain du Valence CF, qui a certes battu le Barça 2-0 le 25 janvier, mais qui vient d’essuyer deux défaites consécutives contre Grenade en quart de finale de Coupe du roi le 4 février (2-1), et contre le surprenant Getafe, samedi (3-0).

Lire aussi class

Programme de la 24e journée du Championnat d’Espagne:

Vendredi:

(21h00) Valence — Atlético Madrid

Samedi:

(13h00) Majorque — Alavés

(16h00) FC Barcelone — Getafe

(18h30) Villarreal — Levante

(21h00) Grenade — Valladolid

Dimanche:

(12h00) Séville FC — Espanyol Barcelone

(14h00) Leganés — Betis Séville

(16h00) Eibar — Real Sociedad

(18h30) Athletic Bilbao — Osasuna

(21h00) Real Madrid — Celta Vigo

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ELPais

    Hillary Clinton: «Les services secrets russes travaillent encore pour Trump»

  2. Fausse céramique
: COREtec – Palais 6, stand 307

    Batibouw 2020: les nouveautés à ne pas rater

  3. PHOTONEWS_10767281-012

    Coronavirus: Brussels Airlines, EasyJet et d’autres limitent leurs vols vers l’Italie du Nord

La chronique
  • Allô, Alost?

    Allô, Alost ?

    Ouais, à l’eau…

    Et merci au Dieu de l’Ancien Testament d’avoir arrosé les comiques du coin ce dimanche de carnaval, on aurait dit les premières heures du Déluge. L’Ancien Testament est la Bible des Juifs. Ce qui souligne le pouvoir exorbitant de ces gens-là. La seule question que se posait Noé dimanche dernier était : qui de tous ces animaux laisser entrer dans l’Arche ? Aux dernières nouvelles, il a décidé de couler avec son rafiot.

    Dieu a fait l’homme à son image, paraît-il. Pourquoi l’homme d’Alost doit-il alors se cacher derrière des masques affreux ?

    Le nœud de cette affaire, c’est la définition de l’humour. Une quête impossible. Ce qui fait rire votre voisin et vous laisse de glace ou vous agace, est-ce de l’humour ? Bien sûr que oui car pour qui vous prenez-vous ? Pourquoi auriez-vous meilleur goût que votre voisin ?

    ...

    Lire la suite

  • Les dangereuses conséquences politiques du coronavirus

    Le coronavirus est d’abord et avant tout un défi sanitaire mondial, évidemment. Avec un questionnement scientifique et la mise en place nécessaire de mesures à la fois fortes et proportionnées pour endiguer l’épidémie. Mais la maladie, qui est installée désormais au centre de l’attention de toute la planète, est, et de plus en plus, un révélateur démocratique. Quand on voit, de Rome à Paris en passant par Pékin, comment le virus s’invite sur la scène politique et les dégâts qu’il y fait, on s’inquiète autant, si pas plus, à ce propos que...

    Lire la suite