Élections validées à Neufchâteau: Dimitri Fourny devra céder son écharpe mayorale

Dimitri Fourny.
Dimitri Fourny. - Belga

Le gouverneur de la province de Luxembourg, Olivier Schmitz, a annoncé, vendredi, lors d’une audience publique au palais provincial à Arlon, la validation des secondes élections communales de Neufchâteau qui avaient été organisées le 16 juin dernier. Cette décision était attendue après que la Cour constitutionnelle eut rendu un arrêt concluant à la régularité du scrutin. Le gouverneur, à qui incombe la validité des scrutins communaux, avait lui-même saisi la Cour pour des questions préjudicielles relatives au droit de vote des étrangers.

Réclamation de Fourny

Le bourgmestre sortant de la commune, Dimitri Fourny (cdH) et sa liste « Agir Ensemble » – dont les résultats des deuxièmes élections et l’alliance qui a suivi entre ses adversaires signifiaient un renvoi dans l’opposition – avaient introduit une réclamation auprès du gouverneur invoquant le fait que 199 électeurs étrangers potentiels avaient été privés du droit de se rendre aux urnes. Or, avec 126 voix en plus, la liste Agir Ensemble aurait conservé sa majorité absolue.

Dans un arrêt rendu jeudi dernier, la Cour constitutionnelle a finalement estimé que le scrutin est valide. Le gouverneur est dès lors tenu de se conformer à cette position.

Nouvelle majorité

La validation du scrutin de juin 2019 permettra la mise en œuvre du pacte de majorité entre la liste « Pour Vous » d’Yves Evrard (MR) et la troisième liste à s’être présentée à Neufchâteau, « La 3ème Piste ».

Dimitri Fourny, qui avait décroché le mayorat en 2012, devra donc céder sa place et retourner dans l’opposition. Yves Evrard pourrait quant à lui retrouver le poste de bourgmestre mais il devra faire un choix entre cette fonction et son mandat de député wallon.

Les élections communales de juin 2019 à Neufchâteau avaient été organisées après l’annulation par le gouverneur de celles d’octobre 2018, dans un contexte de suspicion de fraude aux procurations électorales.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10722386-053

    La taxe de congestion divise la majorité bruxelloise

  2. ELPais

    Hillary Clinton: «Les services secrets russes travaillent encore pour Trump»

  3. d-20190308-3RNPZT 2019-12-19 22:31:38

    Gratuité des transports au Luxembourg: du changement pour les 48.000 frontaliers belges?

La chronique
  • Allô, Alost?

    Allô, Alost ?

    Ouais, à l’eau…

    Et merci au Dieu de l’Ancien Testament d’avoir arrosé les comiques du coin ce dimanche de carnaval, on aurait dit les premières heures du Déluge. L’Ancien Testament est la Bible des Juifs. Ce qui souligne le pouvoir exorbitant de ces gens-là. La seule question que se posait Noé dimanche dernier était : qui de tous ces animaux laisser entrer dans l’Arche ? Aux dernières nouvelles, il a décidé de couler avec son rafiot.

    Dieu a fait l’homme à son image, paraît-il. Pourquoi l’homme d’Alost doit-il alors se cacher derrière des masques affreux ?

    Le nœud de cette affaire, c’est la définition de l’humour. Une quête impossible. Ce qui fait rire votre voisin et vous laisse de glace ou vous agace, est-ce de l’humour ? Bien sûr que oui car pour qui vous prenez-vous ? Pourquoi auriez-vous meilleur goût que votre voisin ?

    ...

    Lire la suite

  • Les dangereuses conséquences politiques du coronavirus

    Le coronavirus est d’abord et avant tout un défi sanitaire mondial, évidemment. Avec un questionnement scientifique et la mise en place nécessaire de mesures à la fois fortes et proportionnées pour endiguer l’épidémie. Mais la maladie, qui est installée désormais au centre de l’attention de toute la planète, est, et de plus en plus, un révélateur démocratique. Quand on voit, de Rome à Paris en passant par Pékin, comment le virus s’invite sur la scène politique et les dégâts qu’il y fait, on s’inquiète autant, si pas plus, à ce propos que...

    Lire la suite