Coronavirus: environ 1.000 personnes en quarantaine dans une ville allemande

A Heinsberg, les rues sont vides.
A Heinsberg, les rues sont vides. - AFP

Environ un millier de personnes sont en quarantaine dans l’ouest de l’Allemagne vendredi, maintenant que le nombre de cas confirmés est passé à 53.

La mesure s’applique au district de Heinsberg, à la frontière néerlandaise et à quelques kilomètres seulement de la frontière avec la Belgique. Un millier de personnes environ doivent rester chez elles. Les écoles et les crèches sont fermées jusqu’au lundi, tout comme les administrations publiques. Toutes les audiences du tribunal ont été reportées.

Cette mesure est jugée nécessaire car un couple infecté par le virus a célébré le carnaval le week-end dernier. En Allemagne de l’Ouest, c’est un passe-temps populaire.

Dans la région de Heinsberg, vingt nouveaux cas de coronavirus ont été identifiés, selon le ministre régional de la santé du Land de Rhénanie-Westphalie. La municipalité de Gangelt, à la frontière avec les Pays-Bas, a été particulièrement touchée.

À Hambourg, où se trouve l’un des plus grands ports d’Europe, parents et enfants sont entrés en contact avec un membre du personnel du département de pédiatrie d’un hôpital universitaire infecté par le nouveau coronavirus. Eux aussi ont dû passer quatorze jours en quarantaine.

Le ministre de la santé, Jens Spahn, a averti que l’Allemagne était « au début d’une épidémie de coronavirus ». Des infections sont déjà apparues dans six des seize Länder. Seul l’Est a été sauvegardé jusqu’à présent.

Sur le même sujet
Europe
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous