Nethys renonce à vendre Voo à Providence

Nethys renonce à vendre Voo à Providence

Retour à la case départ. Après le jugement du tribunal de l’entreprise de Liège, tombé ce lundi matin, qui suspend la vente de l’opérateur VOO au fonds américain Providence, Nethys (qui détient VOO) a décidé de jeter l’éponge, et d’abandonner la procédure de vente, qui devait pourtant être conclue d’ici le 7 juillet.

Dans un communiqué, la société liégeoise annonce qu’elle ne fera pas appel de la décision de justice, mais surtout qu’elle « entend relancer à la rentrée une nouvelle procédure de vente de son pôle télécom, ouverte et transparente, à l’image de celle initiée pour la vente de ses titres de presse ». Bref, on efface tout et on recommence, en partant d’une page blanche.

Le cas d’une décision de justice défavorable était prévu dans la convention signée entre les deux parties, et empêche Providence de réclamer des indemnités à Nethys. « La situation était simple : tout le monde attendait ce jugement, que la juge s’était engagée à remettre avant la fin du mois de juin. Soit il était favorable à Nethys et le deal avec Providence était bouclé dans les 72 heures, soit il ne l’était pas et la vente tombait à l’eau », entend-on chez Nethys. L’opérateur concurrent Orange ayant obtenu la suspension de la vente, jugée illicite, Nethys ne s’obstinera pas : le projet actuel de cession initié par Stéphane Moreau est enterré, après plus d’un an de discussions avec Providence. « Ca fait beaucoup de travail pour rien, mais c’est la vie ».

« Ma première inquiétude est pour le personnel de l'entreprise », note la présidente d'Enodia, Julie Fernandez Fernandez (PS), par ailleurs administratrice de Nethys. « J'ai d'ailleurs déjà pris contact dès ce lundi matin avec les organisations syndicales ». Pour elle, il est essentiel que la relance d'une nouvelle procédure de vente se fasse « de manière irréprochable ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous