Seuls les supporters des clubs de football jouant à domicile sont actuellement autorisés aux Pays-Bas

photo news
photo news

Pour que les flux entrants et sortants du public restent gérables, les bourgmestres et la police ont indiqué que les supporters des clubs visiteurs ne sont pas les bienvenus durant la phase de démarrage de la saison.

Le mois prochain, les clubs professionnels joueront des matchs d’entraînement. Les clubs qui le souhaitent peuvent, avec l’autorisation du bourgmestre, permettre à un nombre limité de spectateurs d’assister à l’événement. En répartissant le public de manière intelligente et peut-être même innovante dans le stade, les clubs pensent pouvoir utiliser 20 à 40 % de la capacité de leurs stades dans un premier temps. Les fans devront garder une distance de 1,5 mètre entre eux. Cela ne s’appliquera pas aux personnes d’un même ménage et aux jeunes de moins de 18 ans. Ils seront autorisés à s’asseoir l’un à côté de l’autre.

Les supporters âgés de 18 ans et plus qui ne proviennent pas d’un même ménage doivent garder une distance de 1,5 mètre. Dans la plupart des stades, cela signifie que trois à quatre sièges devront rester vides entre les supporters. Le conseil aux clubs est de travailler par tranches horaires pour gérer dans le stade les flux entrants et sortants. Cette mesure vise à éviter les pics de pression aux entrées, où chaque spectateur devra se soumettre à un contrôle de santé.

En cas de catastrophe entraînant l’évacuation du stade, les mesures de prévention contre le coronavirus ne seront pas appliquées en raison du danger aigu.

Le protocole n’indique pas encore comment les clubs doivent agir lorsque les supporters crient ou chantent fort en groupe. Pour l’instant, ce comportement est interdit par le gouvernement. Le KNVB a décidé que si cette mesure était violée, une interdiction de stade de trois mois pouvait être imposée dans le cas le plus extrême. La fédération espère surtout que les clubs engageront des discussions avec les supporters afin de prévenir de telles situations.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous