Kroll présente Johan De Moor: les négociations fédérales

johan jour2
 
Le choix de la rédaction
  1. Le vécu de la colonisation a affecté différemment les deux peuples, tout comme il a construit des récits nationaux, des identités et des mémoires collectives spécifiques à la Belgique et au Congo.

    Commission Décolonisation: les Congolais du Congo défendent «leur» vérité

  2. Le 6 août 1945, à 8
h
15 du matin, un bombardier B29 de l’US Air Force larguait au-dessus d’Hiroshima une bombe de 4,4
tonnes, tuant instantanément 80.000 personnes.

    Le spectre d’Hiroshima: le 6 août 45, la guerre changeait à jamais de visage

  3. La compagne du terroriste présumé travaillait chez Swissport à Zaventem.

    Attentats de Paris et Bruxelles: la compagne d’un terroriste présumé travaillait à l’aéroport de Zaventem

La chronique
  • Lettre d’Europe: pour le climat, un objectif de papier mais des mesures insuffisantes en Belgique

    Comme la plupart des pays d’Europe, la Belgique connaîtra une forte baisse de ses émissions de gaz à effet de serre suite au ralentissement économique causé par la crise du Covid-19. Selon le Bureau du Plan, organisme indépendant d’intérêt public qui réalise des études et de la prospective, elles devraient plonger de 13 % entre 2019 et 2020. Mais le répit sera de courte durée : elles devraient ensuite se redresser. A tel point que, selon les experts du Plan, la baisse enregistrée entre 2019 et 2025 ne devrait être finalement que de 5 %.

    Si elle se vérifie, cette trajectoire ne permettra pas à la Belgique d’atteindre son objectif de réduction : -35 % par rapport à 2005 dans le secteur non-industriel (non-ETS, en jargon). Mais les prévisions du Plan ont ceci de particulier qu’elles sont réalisées « à politiques inchangées ». Les experts n’intègrent dans leurs calculs que les décisions prises et en...

    Lire la suite

  • L’héroïsation des infirmières et des infirmiers a ses paradoxes

    Il est beaucoup question de l’héroïsation des infirmières et des infirmiers depuis quelques mois. La crise sanitaire les a mis comme jamais en évidence. Les soins intensifs se sont invités dans nos foyers à la faveur des journaux télévisés. Nous avons pu assister « en direct » au combat de celles et ceux qui luttent contre le Covid parmi les tuyaux et les respirateurs.

    L’admiration portée à cette profession majoritairement féminine s’en trouve amplifiée, même si l’on regrette bien sûr qu’il...

    Lire la suite