Coronavirus: l’OMS rappelle les risques entourant la pratique du ski

Coronavirus: l’OMS rappelle les risques entourant la pratique du ski

L’OMS, toujours très prudente à l’heure de prodiguer des conseils, a invité lundi chaque pays à examiner les risques de transmission du Covid-19 entourant la pratique du ski, en plein débat sur le sujet en Europe.

L’after ski

Interrogé à ce sujet par un journaliste à l’approche des fêtes de fin d’année, pendant lesquelles de nombreux Européens profitent habituellement des joies de la glisse, il a expliqué que « les vrais problèmes se poseront dans les aéroports, dans les bus qui emmènent les gens dans les stations de ski, dans les remontées mécaniques et dans les lieux de rassemblement des skieurs ».

Et d’ajouter : « Sans parler de l’après-ski que tant de gens semblent apprécier ».

L’ouverture des stations de ski et des pistes fait débat en Europe, les pays ne parvenant pas à s’entendre sur la question.

« Chaque gouvernement doit examiner toutes les formes de rassemblements qui conduisent les gens à se rassembler ou à se déplacer en masse, et comment ils vont réduire les risques liés à ces processus », a recommandé Mike Ryan.

La question ne doit pas seulement être du ressort des pays alpins, mais également de ceux d’où viennent les amateurs de ski, a-t-il souligné, en expliquant que ces pays devaient prendre en compte le risque liés à leur retour.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous