Coronavirus: les voyages non-essentiels interdits jusqu’au 1er mars pour les Belges

Le Comité de concertation, réunissant les principaux ministres du gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées, a pris la décision d’interdire les déplacements non-essentiels depuis et vers la Belgique, à partir du 27 janvier et jusqu’au 1er mars.

« Le deuxième rempart, c’est contre l’importation du coronavirus », a annoncé le Premier ministre ce vendredi lors d’une conférence de presse suite au Comité de concertation.

Certains voyages, dits « essentiels » restent autorisés, par exemple pour problèmes médicaux, raisons familiales, ou purement professionnelles. « Nous n’allons pas construire un mur autour de la Belgique, a cependant pointé Alexander De Croo, mais nous limitons les déplacements. »

A partir du 25 janvier tous les voyageurs qui reviennent du Royaume-Uni, de l’Argentine et de l’Amérique du Sud devront faire un test PCR le 1er et le 7ème jour à leur retour en Belgique et observer une quarantaine de 10 jours.

Les voyageurs non-résidents en Belgique devront montrer un double test PCR négatif, au départ et à l’arrivée en Belgique.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous